Et si vous deveniez "DONNEUR" ?

Et si vous deveniez

... Sujet très personnel qui ne concerne que soi et renvoie à ses propres croyances, à sa vision de la vie, à sa relation avec son corps, avec la médecine, à ses peurs, ses craintes parfois...
C'est pourquoi je ne veux en aucun cas jouer la « moralisatrice » ou mettre la pression ou même m'immiscer dans des décisions qui concernent chacun et que je respecte pleinement... Je voulais juste apporter une information, un éclairage sur ce qu'était le don de moelle osseuse et vous, nous, inviter à réfléchir à la question...

Combien de fois m'ai-je dit que Paco avait de la chance de pouvoir bénéficier du sang d'un donneur volontaire qui a consacré quelques minutes de son temps à donner son sang... ? En décembre 2007, les nombreuses transfusions de globules blancs (entre autre) ont sûrement contribué à sauver sa vie qui était alors en réel danger vital... Et savoir que l'on manque de donneurs me « glace le sang » (c'est le cas de l'dire !!?) et me donne encore plus envie de me mobiliser pour toutes les personnes qui comme Paco ont besoin d'un don de l'autre pour vivre...
Et puis maintenant que j'ai accompagné Maëlle, j'ai pu me rendre véritablement compte de ce qu'est le don de moelle osseuse, comment ça se déroule, si c'est douloureux, si c'est compliqué... etc. Je peux désormais en parler avec une petite expérience qui me fait dire que le plus « risqué » pour le donneur c'est l'anesthésie générale... le reste parait vraiment surmontable : 3 quarts d'heure d'intervention, 2 jours d'hospitalisation, 2 petites ponctions dans le bas du dos, dans les os plats du bassin (à ne pas confondre avec la moelle épinière le long de la colonne vertébrale), des douleurs au réveil bien maitrisées par des analgésiques, 2 bleus à soulager avec un peu d'Arnica... et 2 jours après Maëlle courrait dans les couloirs de l'hôpital ou glissait sur un toboggan...
Et si nous, nous avons eu beaucoup de chance d'avoir notre fille Maëlle compatible à 100% avec Paco, de nombreux parents décident, pour sauver leur enfant, de donner leur propre moelle osseuse avec un taux de compatibilité de 50% seulement (et des risques vitaux nombreux et fréquents). Alors qu'en faisant appel à un donneur « fichier », il arrive que la compatibilité atteigne plus de 90% (à croire que l'on a tous été cousin un jour !!!). Il parait que chaque année, plus de 1500 patients sont en attente de greffe sans donneur...

La démarche consiste à s'inscrire sur le registre de « donneur potentiel de moelle osseuse » et d'attendre le jour où quelqu'un aura besoin de nous (ce qui peut arriver demain ou jamais !).
C'est sans conteste l'un des plus beaux actes que l'on puisse accomplir de son vivant : donner une « partie » de soi à une personne qui ne nous est pas apparentée et que l'on ne connaîtra jamais mais dont on sait que ce don pourra lui sauver la vie... C'est fabuleux... et sûrement très riche de sens pour le donneur...

Côté pratique, voici quelques informations utiles et sites à visiter :

-Il faut être âgé de 18 à 50 ans
-Etre en bonne santé (c à d, ne pas avoir ou avoir eu de maladie grave)
-Remplir un formulaire de candidature ainsi qu'un questionnaire médical disponibles à l'EFS ou à l'agence régionale de biomédecine.
-Vous serez ensuite convoqué pour un entretien médical.
-Un prélèvement de sang sera effectué afin de déterminer votre typage HLA et vous inscrire sur le fichier français des donneurs.


Etablissement Français du Sang
29, av. Maquis du Grésivaudan
BP 35- 38701 La TRONCHE cedex
Tel : 04 76 42 43 44
Fax. : 04 76 54 69 18
N°Vert : 0800 109 900
Web : http://rhonealpes.dondusang.net
Horaires d'ouverture
Du lundi au vendredi de 8h00 à 13h30
le mardi et le jeudi de 8h00 à 13h30 et 16h00 à 19h00

Sur ce site, vous trouverez une présentation très bien faite du don de moelle osseuse (« donner sa moelle ça fait pas d'mal ! »)... Allez jeter un œil... c'est très intéressant... : http://www.ninonsoleil.org

Voilà, vous savez tout (ou presque !), vous avez au moins de l'info... à vous de « jouer »... !

Commentaires (1)

  • colette

    colette

    06 janvier 2009 at 09:06 | #

    Bonjour Carine, gros bisous Roi Lion,
    En plus d'être une super maman, tu permettras sans aucun doute grâce à ces informations vitales pour beaucoup de rassurer sur le don de moëlle osseuse. Il est vrai que pour nous cela paraît souvent abstrait.
    A nous de relayer cette précieuse information, pour ma part ce sera fait.
    On attend avec impatience le jour ou l'on verra Paco en dehors de sa bulle, dans tes bras, premier véritable cadeau de 2009.
    Je vous embrasse très très fort tous les deux ainsi que Maëlle, Louna et Fred.
    Colette

Paco Mouyade