L'ascension vers le sommet de la guérison : la Greffe

L'ascension vers le sommet de la guérison : la Greffe

Déjà un an que le diagnostic est tombé, que Paco se bat chaque jour comme un "p'tit lion", bravant les tempêtes et les bourrasques avec une sérénité et une énergie qui nous donnent la force d'avancer à ses côtés...
Nous y voilà... à quelques semaines de la grande ascension vers le sommet de la guérison.

Nous sommes au pied d'une immense montagne que Paco va gravir pas à pas accompagné par sa famille... La course est longue... certains passages délicats, techniques, incertains... nécessitant courage, force et persévérance pour atteindre l'objectif tant espéré...

En quelques lignes, voici en quoi consiste la greffe, les étapes à franchir sans mentionner tous les écueils et effets secondaires qui "pourraient" entraver cette ascension...

 

  1. Le conditionnement : Préparation à la greffe qui consiste en une chimiothérapie lourde pour détruire complètement le système immunitaire de Paco (et surtout ses cellules souches) ; Sa durée est de 2 semaines environ ; Au bout de quelques jours, Paco entrera en "bulle stérile".
  2. La greffe : La moelle osseuse de Maëlle prélevée le matin même sera perfusée le soir dans Paco. En fait le greffon n'est composé que de cellules souches ; la moelle sera retraitée dans la journée par un labo. La greffe est un geste simple, indolore mais tellement symbolique !
  3. La neutropénie profonde : C'est la période pendant laquelle les nouvelles cellules souches vont coloniser les os. La production d'une nouvelle moelle puis de globules prend entre 3 à 5 semaines ; C'est pendant ce délai d'attente que les complications et les risques sont les plus importants (infections notamment)...
  4. La prise de greffe : Entre 20 et 35 jours après la greffe, l'apparition dans le sang des 1ers globules blancs neutrophiles (= polynucléaires : luttent contre bactéries et champignons) signifie que la greffe a pris. Apparaissent ensuite les globules rouges et les plaquettes (des transfusions régulières de ces 2 éléments pallieront à leur absence)
  5. L'éducation des lymphocytes (globules blancs détruisant les virus) : Les lymphocytes apparaîtront au bout d'un mois mais ils ne seront pas immédiatement capables d'accomplir leur tâche : ils doivent être "éduqués", ce qui prend plusieurs mois voire une année. Pendant ce temps, il persiste un risque d'infection par des virus et un risque de GvH.
  6. La "GvH" : Réaction du greffon contre l'hôte ; Malgré la prise de médicaments immunosuppresseurs, la GvH apparait dans les 3 mois qui suivent la greffe ; elle est liée aux lymphocytesT qui considèrent encore le donneur come « soi » et le receveur comme « non-soi ».

Je ne mentionnerai pas ici tous les effets indésirables du GvH ni les risques et complications possibles...

Voici la « théorie » (ultra simplifiée) d'une greffe de moelle osseuse... Chaque jour, Paco nous dictera sa « pratique » à lui, comment il va la vivre et s'en dépatouiller... C'est ce que je partagerai avec vous sur ce blog, tout au long de ce périple particulier...

Commentaires (2)

  • christelle

    christelle

    06 décembre 2008 at 18:56 | #

    A paco et a sa courageuse petite famille.Juste pour vous dire que toutes nos pensées sont avec vous a la veille de ce grand pas. Soutenu par tant de force et d amour, Paco, ce petit et courageux bonhomme va se battre comme un chef contre cette fichue maladie inconnue pour nous mais si réelle pour vous. Au loin grâce a ce blog qui est une excellente idée, nous pourrons vous envoyer notre soutien le plus sincère
    Nous pensons bien a vous . Beaucoup de courage. vos deux petites filles sont très mignonnes et nous sommes très fiers de Maëlle qui a génétiquement la possibilité d aider son petit frère sur le chemin de la guérison et de votre autre fille qui sera la avec vous pour soutenir Paco et Maëlle.
    Christelle, Holger, Helena et Johanna

  • Jean

    Jean

    04 décembre 2008 at 21:22 | #

    C'est un sacre bonhomme Paco. Il est beau comme tout. Courage a tous et bonne chance pour la greffe ...
    De gros bisous de la part de Manon, Marie, France et Jean.

Paco Mouyade